Billet

Démocratie : ferme ta gueule et vote

De quelle démocratie parle-t-on quand on a le droit de voter mais plus celui de manifester ? Vote mais ferme ta gueule. Ferme ta gueule et vote pour nous car nous sommes le seul rempart à l’extrême-droite. Ah bon ?

Demander la fermeture des frontières, interdire les manifestations, enlever le judiciaire et donner les pleins pouvoir à la police, parler de déchéance de la nationalité, vouloir changer la constitution, encourager la délation, assigner à résidence ses opposantEs politiques, penser à la création d’un Guantanamo français, faire des perquisitions arbitraires et violentes chez des musulmanEs, voter des lois de surveillance généralisée, c’est ça le rempart à l’extrême-droite dont vous parlez ? Parce que de près comme de loin, ça ressemble plutôt à une dérive autoritaire.
Et lorsque vous matraquiez les migrantEs, vous assimiliez terrorisme et immigration, vous contribuiez à la discrimination d’une population en raison de sa religion, vous mettiez en garde-à-vue des gamins de huit ans pour apologie du terrorisme, c’était aussi ça être un rempart à l’extrême-droite ? Pourquoi ? Parce que le tonfa était tenu de la main gauche ?

Se dire de gauche, ce n’est pas une formule magique : ça n’efface pas la nature de vos actes.
C’est au nom de cette gauche que vous avez entrepris la plus grande casse du droit du travail que la Ve république ait connu ? C’est au nom de cette gauche que vous avez adopté une politique économique brutale, creusant encore plus les inégalités ? C’est au nom de cette gauche que vous avez renoncé à la justice sociale ?
Vous pouvez placarder tous les portraits de Jean Jaurès que vous voulez, mais arrêtez d’y voir votre reflet quand vous le regardez car il n’en est rien.

Si tu ne votes pas, l’extrême-droite arrivera au pouvoir
Vous avez beau jeu de mettre sur le dos des abstentionnistes le résultat de vos propres renoncements idéologiques.

Depuis 2002, à chaque élection, l’opposition au FN tient lieu de programme politique. Ça fait 13 ans que je vote pour éviter un nouveau 21 avril. Et c’est ça que l’on appelle « démocratie » ? Voter pour le moins pire pour éviter le pire ? Et une fois au pouvoir, vous faites quoi ? Le programme est devenu si superflu pour que vous preniez votre élection pour un mandat à l’aveugle ?

Et vous, les éditorialistes, les spécialistes de rien qui parlent de tout, tout le temps, vous tapez sur les abstentionnistes parce qu’ils cracheraient sur la démocratie ? Et vous êtes où quand des guerres sont décidées sans l’aval du parlement ? Vous êtes où quand des lois sont votées à coup de 49:3 ? Nos institutions ne sont pas suffisamment représentatives de la démocratie pour que, lorsqu’on ne les respecte pas, vous vous fendiez d’un billet ?

Et lorsqu’on met à la jaille nos libertés individuelles, ce n’est pas, aussi, cracher sur la démocratie ? Ah pardon, non, ça c’est la stratégie du « pour sauvegarder notre démocratie, soyons moins démocrates. Pour plus de libertés, il faut plus de sécurité donc moins de liberté, pour avoir en avoir plus au final ». C’est beau la lutte contre le terrorisme, ça permet de faire passer des vessies pour des lanternes en toute tranquillité.

Et que dire de la validité démocratique de ces élections qui se déroulent pendant un état d’urgence, où nos libertés sont donc contraintes, et qui n’a pas bénéficié d’une campagne car tout le temps médiatique était occupé par les répercussions des attentats ? Vous êtes sûr que ces élections peuvent être « libres et sincères », comme le requièrent notre Constitution et la Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen ? En 2008, les élections municipales avaient été reportées pour cause d’encombrement du calendrier électoral. Et aujourd’hui, un report ne vous semblait pas utile ? Vous pensiez que le climat de peur pouvait vous être favorable ? Bon calcul les gars, bravo.

Au lieu de faire jouer la peur, de faire des affiches ridicules et infantilisantes contre le côté obscur du FN, et de poser des ultimatums, transformez vos paroles en actes.
Vous savez de quoi se nourrit le vote FN ? Des inégalités sociales. Alors arrêtez de courir après leurs thématiques dégueulasses sur l’insécurité, l’immigration et l’Islam et faites une vraie politique de gauche.

Si le FN arrive un jour au pouvoir, dites-vous bien que c’est vous qui aurez creusé notre tombe.

Publicités

19 réflexions sur “Démocratie : ferme ta gueule et vote

  1. Entièrement d’accord mais c’est en votant pour la vraie gauche que cela arrivera, la gauche de droite est grillée depuis 83, libre à vous de voter pour une gauche de gauche plutôt que de se réfugier dans l’abstention.

    J'aime

    • Et une fois au pouvoir, la vrai gauche, avec son riquiqui pouvoir démocratique, elle se fait ridiculiser par le maousse pouvoir capitalocratique.
      Demandez au grecs pas exemple.
      Et à force de creuser notre tombe, au final une aube dorée se lève.

      Aimé par 1 personne

  2. Laisser ce p… de radeau couler et que naisse, sur les ruines pêle-mêle du parti néo-libéral socialiste, de la gauche caviar et de l’UMP-LR, une 6eme république plus juste et plus égalitaire. Vote blanc

    J'aime

  3. Entièrement d’accord, en même temps à la décharge des socialistes, il faut souligner qu’ils ont fait évoluer la théorie du foutage de gueule de plusieurs décennies en à peine quelques années. Avant on devait se contenter de promesses en carton, maintenant le voyage dans l’espace à dos de poney et la résolution totale des problèmes de l’humanité sont à portée de discours… ça ouvre des perspectives, quand même.

    Aimé par 1 personne

  4. Bon, je ne suis pas le seul …

    Bien dit et bien écrit tout ça 😉
    Après trente ans à avoir voté à gauche les socialistes nous ont trahis alors c’est fini.

    Ils nous disent en guerre ? Ca va être l’anarchie !

    J'aime

  5. Excellent billet de colère. Je ne cesse de gueuler la même chose autour de moi depuis 2002. J’appelais a voter lepen le vieux, qui se serait planté en moins d’un an et on en était débarrassé pour mille. Maintenant c’est la merde, il faut les laisser s’embourber seule, par contre va falloir être sur la défensive car d’un coté comme de l’autre on est grillé. Bonne gueule de bois pour 2016 les gens.
    Voir ma page Gilbert Lerouge sur cette saleté de FB

    J'aime

  6. Bon article qui fait qu’on se sent un peu moins seul. J’aurais juste une réserve sur la fin : le FN se nourrit en partie – mais en partie seulement – des inégalités sociales mais une bonne part de son électorat se détermine avant tout sur « l’immigration et la sécurité » et considère que la politique sociale est déjà trop généreuse et favorise l » »assistanat ».
    Malheureusement, je doute fort qu’une vraie politique de gauche soit suffisante pour inverser cette tendance, ou très marginalement.

    Aimé par 1 personne

    • Il me semble que si, justement. Si medias et gouvernementaux arrêtaient de dresser les pauvres les uns contre les autres, s’ils luttaient pour réduire les inégalités sociales en redistribuant la richesse au lieu de la laisser se concentrer entre quelques mains, je pense sincèrement que la question de « l’immigration et de l’assistanat » passerait rapidement au second plan. Quelle raison de cracher sur l’Autre qui touche des allocations si nous touchons les mêmes? Quelle jalousie avoir envers lui si aucun de nous deux n’est dans la misère? Il fut un temps où c’était le rôle de la Gauche de rappeler que les pauvres n’ont finalement ni couleurs, ni fois, ni origines, mais plutôt un intérêt commun: tirer un peu la couverture sur eux plutôt que de se tirer dessus…

      J'aime

  7. Ok avec ce que vous dites et notamment sur la nécessité pour la gauche d’assumer ses responsabilités plutôt que de se défausser sur les abstentionnistes, mais demain dimanche, on fait quoi ? Comme d’hab, on va voter pour le moins pire et retrouver les mêmes dynasties et illustres caciques à la tête de nos institutions démocratiques…
    Ô rage, Ô désespoir…

    J'aime

  8. Pingback: Démocratie : ferme ta gueule et vote | Résistance Inventerre

  9. « c’est vous qui aurez creusé notre tombe ».Je cois qu’ils n’en ont plus rien à foutre depuis un moment (plus besoin d’autant de monde pour faire tourner la boutique).
    christian.

    J'aime

  10. J’ai vivement apprécié votre billet. Un grand merci. Si vous ne le connaissez pas je vous recommande de consacrer cinq minutes à l’écoute de l’Appel du Conseil National de la Résistance, passé en 2004 par les survivants d’une époque où la Gauche n’était pas encore une Droite de moins en moins complexée. Un passage en particulier devrait vous plaire, passage où ils invitent les forces politiques « à se consacrer en priorité aux causes politiques des injustices et des conflits sociaux, et non plus seulement à leurs conséquences, (…) sachant que le fascisme se nourrit toujours du racisme, de l’intolérance et de la guerre, qui eux-mêmes se nourrissent des injustices sociales. »

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s