Billet

Comment être prise au sérieux quand on a des ovaires ?

Vous êtes une femme et vous souhaitez être prise au sérieux malgré tout ?
J’ai décidé de vous aider. Ne me remerciez pas, ça me fait plaisir.

Bon, avant toute chose, ça veut dire quoi « être prise au sérieux » ?

Être prise au sérieux c’est tout simplement être acceptée – tolérée est un verbe peut-être plus juste – par un monde, qui sans forcément vous considérer comme une paire, ne vous toise plus avec mépris. Évidemment, pour garder votre place si enviable et si chèrement acquise, il vous sera chaudement recommandé de toiser, à votre tour, le reste du monde avec mépris, en particulier les autres femmes. Car, dans une société patriarcale comme la nôtre, être prise au sérieux c’est être prise au sérieux par des hommes (blancs et hétérosexuels, c’est mieux).

Mais n’oubliez pas : être prise au sérieux ne veut pas dire que vous êtes à égalité.
De fait, vous subirez des interrogatoires permanents afin de vérifier que vous connaissez toutes les réponses à toutes les questions du monde et que vous n’êtes pas, par conséquent, illégitime à parler d’un sujet.

Exemple (complètement choisi au hasard) :

Vous discutez philosophie et vous citez Kant pour appuyer vos propos. Vous n’avez pas terminé votre phrase que Jean-Patrick vous coupe en vous demandant :
« – Tu as lu Idée d’une histoire universelle d’un point de vue cosmopolitique ?
– Oui. Et donc, je disais que…
–  Et Prolégomènes à toute métaphysique future ? »
– Oui, aussi.
– Et Critique de la faculté de juger ?
– Euh, non, mais je ne vois pas le rapport avec ce que je disais….
– Comment tu peux parler de Kant si tu n’as pas lu la Critique de la faculté de juger ?
– Et toi ? Tu l’as lu ?
– Non plus, mais ce n’est pas moi qui parle de Kant ici. »

Conclusion : vous êtes une fraude.
Et si Jean-Patrick n’a pas lu Critique de la faculté de juger, ça ne sera jamais aussi grave que pour vous. Déjà parce que personne ne lui posera la question, et si jamais, par le plus grand des hasards, on lui demande, ça ne sera pas considéré comme un tort.
Lui n’a pas besoin d’être pris au sérieux, il l’est déjà. Contrairement à vous.

Outre le fait que vous devez connaître toutes les réponses à toutes les questions du monde, vos réponses doivent correspondre à ce qui a déjà été dit. N’adoptez surtout pas un point de vue original ! Sinon, vous empêchez votre interlocuteur de vous répondre : « tu as raison ». Ce « tu as raison » exprimant plus la validité de votre propos par rapport à ce qu’il pense qu’à votre propre raisonnement.
Vous ressentez cela comme de la condescendance et du paternalisme ?
Rassurez-vous : c’en est.

De plus, ne soyez pas plus intelligente que vos camarades masculins, par pitié. Vous pouvez l’être autant, le plus préférable étant que vous le soyez juste un peu moins. Et c’est pareil pour l’humour, le sport, l’art, le…bon, pour tout en fait.

Autre point important : n’oubliez pas que vos paroles, vos écrits, votre travail en général, n’auront de valeur que si, et seulement si, ils sont repris par un homme. Validés intellectuellement, ils seront ainsi légitimés. Bon, il arrive parfois (souvent) que cette validation passe par une appropriation. Mais hé, on ne va pas chipoter hein. Estimez-vous déjà heureuse qu’ils ne restent pas dans l’ombre, avec vous.

En plus de devoir exceller dans tous les domaines, vous vous devez aussi d’être bonne. Physiquement j’entends.
Pardonnez ma trivialité, mais pour le dire plus directement : vous devez faire bander.

Tout d’abord, vous devez être jeune. En effet, si les hommes acquièrent une forme d’autorité intellectuelle naturelle au fur et à mesure qu’ils vieillissent, une femme devient, elle, juste vieille. Le problème c’est qu’une femme devient veille dès l’âge de 30 ans, ce qui nous laisse quand même peu d’années devant nous.
Vous êtes jeunes ? Tant mieux, mais ce n’est pas suffisant. Vous devez aussi être belle, mince et féminine (mais pas trop, sinon vous êtes suspectées de superficialité).
En outre, étant dans une société patriarcale ET raciste, le mieux serait que vous soyez une femme blanche. Et hétérosexuelle aussi, cela va sans dire.

Ces critères physiques de beauté sont des pré-requis indispensables, mais ils vous le seront tout de même reprochés. En effet, vous aurez beaucoup de mal à être écoutée si vous n’êtes pas jolie mais on considérera que votre beauté est la seule raison pour laquelle vous êtes écoutée. Ainsi, vous serez constamment accusée d’être une séductrice qui ne doit sa place que parce qu’elle a couché ou parce que l’on a envie de coucher avec elle. C’est un peu le serpent qui se mord la queue – sans mauvais jeu de mots.
Si par malheur vous vous intéressez à des domaines généralement considérés comme masculins, vous le ferez évidemment pour pouvoir séduire les hommes. Et si par malheur, vous vous intéressez à des domaines généralement considérés comme féminins, vous serez au mieux ignorées, au pire raillées et méprisées, notamment par d’autres femmes. Parce que l’on ne peut pas décemment considérer ces trucs de gonzesses comme pouvant être sérieux.

Oh ! J’allais oublier : Ne dénoncez jamais JAMAIS ces inégalités. Une société patriarcale déteste qu’on lui dise qu’elle l’est. Le féminisme n’est tolérée que lorsqu’il est islamophobe (coucou les femen) ou qu’il dénonce des violences commises loin, très loin, très très loin, de notre société si ouverte et si égalitaire.

Donc, si vous êtes une femme plus intelligente qui ne correspond ni aux critères d’âges ni aux critères physiques énoncés ci-dessus, je suis désolée, il y a de fortes chances que tous vos efforts pour être prise au sérieux soient inutiles.
Par contre, si vous correspondez à ces critères…Nan, je suis désolée, il y a aussi de fortes chances que vous ne soyez pas prise au sérieux.

Quelle idée aussi d’avoir des ovaires…

7 réflexions sur “Comment être prise au sérieux quand on a des ovaires ?

  1. Et surtout, surtout, ne jamais écrire d’article un peu trop direct, un peu trop cru, un peu trop engagé sur l’inégalité homme/femme. Car peu de gens, si peu de gens, prendront le temps de se dire : « Mmmh, oui, il serait peut-être temps de réfléchir de ce côté là… ». Non, on vous traitera de sale féministe mal baisée, de lesbienne frustrée, d’hystérique paranoïaque. Les femmes, comme les hommes. Alors c’est vrai ça, quelle idée d’avoir des ovaires ?

    J'aime

  2. Hey ! Super article, comme d’habitude (tu lis Despentes, non ? C’est bien, c’est bien… :P)

    J’ai quand même une remarque. Il est très problématique d’associer le genre (homme, femme, non-binaire) à une caractéristique biologique comme les ovaires. C’est cis-sexistes, c’est-à-dire que cela rejette l’existence des personnes trans. Il existe des femmes sans ovaires, des hommes avec et des personnes non binaires de tous les types. Je précise que ce n’est pas mon avis mais ce que des personnes concernées m’ont appris.

    Après je connais ta politique de ne pas changer tes articles tout en gardant les commentaires pour souligner ce qui ne va pas. Le problème c’est que cette association femmes/ovaires peut-être extrêmement violente pour des personnes trans, d’autant plus qu’elle est dans le titre, et même s’il y a ensuite un rectificatif dans les commentaires. L’autre problème c’est que beaucoup de gens ne lisent pas les commentaires et beaucoup d’allié-e-s potentiel-le-s risquent de retenir qu’associer biologie et genre est normal.

    Donc je pense qu’il est vraiment important que tu édit le titre et la dernière phrase, d’autant que ton article a l’air de beaucoup tourné (ce qui est top :)). Voilà j’espère ne pas avoir été paternaliste ou autre, je m’excuse par avance si c’est le cas. Et encore bravo pour l’article !

    J'aime

  3. Dommage le passage sur les Femen… Tout était parfaitement dit avec une succulente ironie. Ca nous concernait toutes, toutes celles qui l’ont cette paire d’ovaires (désolée pour Clem-trans’, je fais pas dans le détail, c’est pas le propos), on s’y reconnaissait quoi! Et puis pof… déception: une attaque sur les frangines Femen.
    Dommage.

    J'aime

  4. Pingback: « Les femmes ont pour injonction de ne pas prendre trop de place » | jef klak

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s