Billet

un vrai petit garçon

Notre enfant est un vrai petit garçon. Je le sais parce que c’est ce que m’a dit la vendeuse de chaussures. Et la boulangère. Et l’inconnue dans la rue. Et l’inconnue dans le bus. Et la voisine de palier. Et la serveuse du café. Et la bibliothécaire.
Un vrai petit garçon.
C’est étonnant, cette formulation.
C’est quoi un vrai petit garçon ? Le contraire d’un faux petit garçon ?
Le vrai petit garçon était dans sa poussette en train de dormir, ou en train d’admirer ses doigts, ou en train d’enlever le scratch de sa chaussure quand les personnes nous ont dit qu’il était un vrai petit garçon. Peut-être que ce sont des activités de vrai petit garçon ? Ou alors c’est sa salopette à rayures et son t-shirt blanc qui sont des habits de vrai petit garçon ?
C’est peut-être l’ensemble des deux – activités et habits – qui font de lui un vrai petit garçon. Pourtant je jurerai que sa camarade de crèche S* a aussi une salopette et qu’elle dort mais personne ne dit que c’est un vrai petit garçon. J’ai entendu que c’était une jolie petite fille, oui, mais un vrai petit garçon, non.
Un jour, une inconnue s’est extasiée devant notre jolie petite fille, alors qu’il faisait une activité de vrai petit garçon : il regardait ses doigts. Son body avait des pois roses et jaunes. J’ai dit merci, parce que c’est vrai qu’il est joli. On ne nous dit jamais que notre vrai petit garçon est joli. Il est soit beau soit mignon, mais joli : non. Ce sont les petites filles qui sont jolies. C’est étonnant. D’ailleurs, j’ai rarement entendu les gens dire que les petites filles étaient des vraies petites filles. Ce sont plutôt des vraies fifille, ou des vraies filles. Peut-être que c’est parce qu’elles sont plus grandes ou déjà plus âgées que les vrais petits garçons de leur âge. Qui sait ?
J’ai aussi entendu dire que c’était des vraies pisseuses.

Pisseux, adjectif. Familier :

  • Qui est imprégné, sali d’urine : Linge pisseux.
  • Qui exhale une odeur d’urine : Couloir pisseux.
  • Qui est d’une couleur terne et délavée : Jaune pisseux.Homonymes des variantes
    Pisseuse, nom féminin. Populaire : Petite fille.

Un linge peut donc être pisseux, une petite fille peut-être une pisseuse mais pas un petit garçon (vrai ou faux). C’est le Larousse qui le dit et le Larousse c’est quand même un dictionnaire alors il sait bien ce qu’il dit.
Ce n’est quand même pas très sympa de dire qu’un enfant exhale une odeur d’urine, non ? Surtout que je ne sais pas bien ce que cela veut dire pisseuse, parce que notre enfant aussi fait pipi – parfois même sur nos habits. Peut-être que les filles font plus pipi que les garçons, d’où un surnom spécifique lié à cette fonction vitale. Je ne suis pas urologue donc je ne me permettrai pas de dire quoi que ce soit sur ce sujet.

Depuis sa naissance, je suis assez surprise de l’intérêt que portent de parfaits inconnus à son genre. C’est une fille ou un garçon ? est toujours la première question que l’on nous pose. Comme si c’était déterminant pour tout le reste. Et des fois, je me demande : si c’était une petite fille, dirait-on les mêmes choses sur lui ? Au lieu d’être sérieux ne serait-il pas « en train de faire la gueule » ? Ou à la place d’être expressif ne serait-il pas « une vraie pipelette » ? Est-ce que l’on dirait qu’il est grand et fort comme un compliment ? Dirait-on qu’il fait une colère ou un caprice ?
Serait-il un vrai petit garçon ou une vraie fille ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s