Billet

Merci

J’ai crée ce blog en octobre 2014, sur les conseils d’une amie qui me disait que ça serait chouette que je mette mes trouvailles musicales à un seul endroit (entendre : « au lieu de pourrir nos murs facebook avec des vidéos qu’on regarde jamais, ou gâcher nos soirée en monopolisant la platine, fais un site. S’il te plaît« ). Je me suis dit que ce n’était pas bête et voilà comment Mouise Bourgeois Presents est né.
Au début, c’était plutôt rudimentaire : je postais juste les vidéos en écrivant trois phrases autour, histoire de présenter les artistes et/ou les chansons. Puis j’ai commencé à écrire un peu plus, puis de plus en plus, jusqu’à en écrire des tartines aujourd’hui. Ce n’était pas une mince affaire d’écrire, parce que j’avais en tête (et je l’ai toujours) cette sentence d’un prof qui m’avait sorti que j’écrivais tellement mal qu’il se demandait si, un jour, je serais capable de pondre ne serait-ce qu’un CV potable. C’était une attaque assez gratuite, le bonhomme n’ayant pas apprécié que je remette en cause sa notation, mais elle a fait pas mal de dégâts. Surtout qu’elle se rajoute à un parcours scolaire qui n’a pas été des plus simples.
Treize ans après, j’ai co-écrit une pièce de théâtre, fait des articles pour des journaux et des sites (sous mon vrai nom), écrit des nouvelles et crée ce blog.
CertainEs se disent peut-être que cette remarque a donc été un moteur, que j’ai eu envie de me dépasser pour lui prouver qu’il avait tort. Détrompez-vous : elle a été un frein. Le manque de confiance en soi, ça bouffe un temps précieux. On a vu mieux comme moteur. Et puis, très franchement, je me serais bien passée de frôler l’ulcère à chaque fois que je ponds une phrase. Sans les encouragements constants de mon compagnon, de ma famille et de mes amiEs, je n’aurais jamais osé écrire. Tout simplement.
Quand le blog a commencé à être lu par des personnes extérieures à mon cercle familial et amical, j’ai été la première surprise. Parce que j’écrivais sans me prendre la tête, sur des choses que j’aime, en fumant des clopes et en buvant du thé, et en me disant que, de toute façon, j’étais lue par trois personnes à tout casser. J’étais contente de voir qu’il y en avait (un peu) plus que trois, mais je vous avoue que ça me faisait un peu baliser. Et si tout le monde (je sais : la prétention) voyait les défauts que moi je vois ? Avec le temps, j’ai appris à me dire « tant pis », ce qui n’était pas une mince affaire.
Heureusement – attention : c’est le moment où ce billet se transforme en discours chiant et cucul des Césars – vous avez été extrêmement bienveillant-e-s, et je vous remercie du fond du cœur pour ça. Sincèrement. C’est grâce à cette bienveillance que j’ai osé faire et publier d’autres choses : des textes qui n’ont rien à voir, des billets, des podcasts (ok, eux ils ne sont vraiment pas réguliers), et des interviews (j’en profite pour remercier encore Antoine Moity et Brav du temps qu’ils m’ont accordé et pour leur gentillesse)
Alors, merci beaucoup. Vous êtes vraiment chouettes.

Publicités

2 réflexions sur “Merci

  1. Eh ben moi, je suis bien contente d’être tombée un jour dans la Mouise, je ne sais même plus par quel biais, sans doute une histoire d’ovaires ! Je me suis bien marrée, j’ai trouvé que ça fout le moral à 100 de voir tous ces talents qui explosent dans une intimité mondiale (hum), et j’ai partagé avec des copines chouettes certains morceaux bien délirants, j’ai balancé des articles à des jeunettes enthousiastes… Bref, je trouve ça vivifiant que des gonzesses intelligentes arrivent non sans mal à terrasser la connerie de certains enseignants mal baisés qui passent leur temps à détruire l’or qui existe quand on est minots.
    Donc, chère Mouise, chapeau, merci aux copines qui t’ont poussée là dedans (oui, pardon, j’ai dit tu…), merci aux autres d’avoir soutenu, merci quoi ! Et encore !
    N’Bo

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s