Reprises/whaaat ? C'est une reprise ?

Gloria

Patti Smith m’a appris une chose très importante : les filles peuvent faire du rock.
Ça semble idiot dit comme ça, mais pour moi ça été un déclic.

Les filles pouvaient avoir la rage, cracher par terre, être provocantes, grossières, intelligentes, militantes, s’habiller comme elles le voulaient, penser ce qu’elles voulaient et être qui elles voulaient.

En gros, elles pouvaient être autre chose que des petits êtres polis, doux et sages.
En gros, JE pouvais être autre chose qu’un petit être poli, doux et sage.

Patti Smith a été un modèle pour moi et dans un monde où les modèles sont presque exclusivement masculins, vous n’imaginez pas l’impact que ça a eu sur l’adolescente que j’étais. Non seulement, j’ai compris que tout ça était possible, mais que, surtout, nous empêcher d’être ce que nous voulions n’était pas normal. Contrairement à ce que disent les abrutis de la manif pour personne, les « anti-djendeur » et les fachos de tous poils, le contraire de l’égalité ce n’est pas la différence, c’est l’inégalité. Et aucune inégalité, qu’elle soit basée sur la couleur, le sexe, la sexualité, la classe sociale ou la religion, n’est normale et/ou naturelle.

lesgentillesfilles

Mais revenons-en à nos moutons.

« Gloria » de Patti Smith (1973) est à la fois une adaptation de son poème « Oath » et une reprise de la chanson « Gloria » des Them, avec Van Morrison. (1966)

Gloria des Them

Gloria de Patti Smith

 

Et n’oubliez pas :  « Jesus died for somebody’s sins but not mine »

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s